Nous sommes ravis d’accueillir le festival Faits d’hiver pour 4 soirée autour de 2 spectacles lors de notre interstice d’hiver.

Voici le programme :
28 & 29.01 à 18h – Lotus Eddé Khouri & Christophe Macé
BAKSTRIT

Lotus Eddé Khouri vient de la danse contemporaine et Christophe Macé de la sculpture. Sous le nom de STRUCTURE-COUPLE, ils développent depuis 2014 une série de miniatures chorégraphiques sur des chansons connues remixées, avec la complicité du musicien Jean-Luc Guionnet. L’exécution obstinée et répétitive d’actions et de gestes minimalistes est le leitmotiv qui caractérise tous leurs duos. Par leurs corps en miroirs l’un de l’autre, ils travaillent les ressemblances et dissemblances intimes de chacun. Bakstrit a pour origine Orgabak… c’est–à-dire que la musique est toujours inspirée de Bach mais qu’elle se déploie pour cette première fois à l’extérieur, dans la rue, du haut de leur socle et dans le froid de l’hiver. Une danse à toute épreuve !

30 & 31.01 à 18h – Yumi Fujitani
Aka-Oni

Un long ruban rouge, un corps de femme, un musicien.  Aka-Oni traverse l’espace et le temps, s’ancre au Japon et nous parvient puissant, contemporain, adressé à tous. Yumi Fujitani déclare très simplement mais avec force dans ses créations : « j’explore sans cesse l’archétype féminin et du sacré ».  Le rouge représente la déesse shinto du soleil Amaterasu, le Dharma du rouge, c’est également le symbole des Miko, ces jeunes femmes au service des sanctuaires shintoïstes, qui, autrefois, entraient en transe et rapportaient des prophéties… Aucune illustration pourtant dans son travail, pas de symbolisme, mais bien la convocation urgente de figures qui dépassent les cultures. Qui va surgir sur le socle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *